Vincent Béja
Gestalt psychothérapeute — « Retrouver la douceur du vivant... »

Categories

Accueil > Professionnels > 1 Supervision > PARIS - supervision du vendredi

20 décembre 2015
Vincent Béja

PARIS - supervision du vendredi

REPERES

La supervision est, pour les thérapeutes, le lieu principal d’élaboration de leur pratique ainsi que du perfectionnement et de l’amélioration de leurs compétences.
Pour les jeunes thérapeutes, elle est essentielle. Elle leur permet de sortir de l’isolement qui suit la formation et de partager les difficultés dans lesquelles ils se sentent pris avec leurs clients. Ce faisant ils trouvent du réconfort et du soutien. La supervision leur permet aussi de mieux comprendre les enjeux en cours dans le rapport qu’entretient chacun des protagonistes de la thérapie avec l’autre et, progressivement, de disposer d’une prise plus ferme en séance sur la visée des entretiens qu’ils mènent avec leurs clients.
Nous serons aussi, bien sûr, attentifs aux processus parallèles qui peuvent se jouer durant le temps de la supervision (client-thérapeute versus supervisé-superviseur)...
Apprenant à prendre de la distance par rapport à leurs vécus parfois gênants ou inquiétants et à les utiliser au service de la thérapie, les jeunes thérapeutes finissent par ne plus se laisser simplement happer par la situation et les reproductions qu’elle engendre.

Enfin, livrant de facto sa façon de travailler au regards de ses supervisés, le superviseur offre aux thérapeutes la possibilité d’appréhender la pertinence et les subtilités des modes d’intervention qu’il mobilise et de s’en nourrir pour leur propre pratique.

JPEG - 4.2 Mo
La supervision : un chemin non balisé
Une posture d’exploration...

METHODE

Dans la supervision (comme en thérapie) nous nous concentrerons principalement sur le vécu corporel, émotionnel et cognitif du thérapeute supervisé aussi bien au cours de ses séances avec son client que dans le moment de la supervision. Ce faisant nous découvrirons les éléments permettant de dégager la problématique à l’oeuvre dans la thérapie favorisant ainsi la réouverture chez le supervisé de l’espace et du mouvement vis à vis de son client.

LE GROUPE

Le groupe aussi est essentiel. Il a pour effet majeur de soutenir le processus de supervision de chacun de ses membres et de questionner les évidences. Un groupe restreint a pour particularité de devenir assez vite un lieu sécure où chacun peut se livrer en confiance. Cette confiance est essentielle pour pouvoir aborder les sujets sur lesquels chaque thérapeute, dans l’exposé de ses échecs ou de ses erreurs, peut très vite rencontrer de la honte.
Par ailleurs, et c’est un grand avantage sur la supervision individuelle, chacun des membres s’enrichit du partage d’expérience d’autrui.

QUESTIONS PRATIQUES

Le groupe se réunit un vendredi après midi de 14h à 18h, une fois par mois et comporte de 3 à 4 personnes. Il y a 10 regroupements de janvier à décembre et l’engagement se prend pour l’année.

Dates 4ième trimestre 2017 :
13 octobre
10 novembre
8 décembre

Prix 2017 :
100 € par session

Lieu :
Actuellement chez Fabrice Feron - 16 rue Varlin - 75010