Vincent Béja
Gestalt psychothérapeute — « Retrouver la douceur du vivant... »

Categories

Accueil > Professionnels > 3 Repères > Paul Goodman

21 décembre 2015
Vincent Béja

Paul Goodman

Paul Goodman - une inspiration toujours vivante

extraits de l’article :

Récemment sollicité par la Société des Coachs Gestaltistes pour exposer la pensée politique de Paul Goodman, j’ai réalisé que nous n’avions qu’un seul ouvrage de ce dernier traduit en français : “Gestalt-thérapie” et deux fenêtres sur sa pensée et sa vie : d’une part les deux ouvrages de Bernard Vincent repris dans “Présent au monde : Paul Goodman” paru à l’exprimerie en 2003 et le numéro 3 de la Revue Gestalt réalisé par Jean Marie Robine : “Une psychothérapie de l’Homme-dans-le-monde : Paul Goodman”.
Je m’aperçois rétrospectivement que ma propre conception de la Gestalt-thérapie s’est construite presque entièrement autour d’une philosophie d’inspiration goodmanienne entretenue par ma lecture d’un certain nombre d’ouvrages édités par Taylor Stoehr. “Here, Now, Next”, la biographie que ce dernier a consacré à son ami Goodman et dont une traduction est maintenant réalisée à l’Exprimerie, a d’ailleurs été pour moi, après ma rencontre avec “Gestalt-thérapie” (PHG, 1951) une source d’inspiration particulière, en forte résonance avec des éléments de ma propre trajectoire et de mon propre univers de pensée. Je me suis immédiatement senti avec Paul Goodman en connivence et en fraternité.
Il est évidemment fort dommage qu’en dehors de ce travail, fruit d’une collaboration avec Fritz Perls, nous n’ayons de cet auteur quasiment rien en langue française... Lectorat trop réduit me suis-je entendu dire auprès des éditeurs : quelques anarchistes et quelques thérapeutes. Voilà quel serait tout son public !
Or sa philosophie est simple à comprendre. Elle revient toujours à l’essentiel, négligeant et bousculant au passage les conventions et les a-priori, porteuse de cette interrogation : quelle sorte de vie et dans quel type de société voulons-nous vivre ? A cette question que la coercition sociale qu’il vivait lui posait en permanence, Goodman répondait inlassablement par un anarchisme principiel :
“Seuls les anarchistes sont de vrais conservateurs car ils veulent conserver le soleil et l’espace, la nature animale, la communauté primaire et la recherche par l’expérimentation.” - The May Pamphlet.1

JPEG - 2.6 Mo
Paul Goodman
Ecrivain, critique, poète, anarchiste, confondateur de la Gestalt thérapie

Dans ce petit article je me suis appuyé à dessein sur des essais politiques de Paul Goodman pour en donner un peu le goût. Je n’y prétends pas à l’objectivité, encore moins à l’exhaustivité, mais cherche à exposer simplement la pensée de Goodman, comme quelqu’un qui présente celle d’une ami : en la faisant provisoirement mienne et en essayant de mettre en lumière les principes qui m’ont paru être au fondement de sa réflexion politique dans laquelle la Gestalt-thérapie vient s’insérer tout à fait logiquement.

Pour les anglophones : une critique du film de Jonathan Lee, « Paul Goodman Saved my Life »... cliquez sur l’image ci-dessous...

JPEG - 657.2 ko
Paul encore vivant aujourd’hui !

titre documents joints